Cet article date de plus de deux ans.

Disparition de Sophie Le Tan : son ADN retrouvé chez un suspect

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Disparition de Sophie Le Tan : son ADN retrouvé au domicile d'un condamné pour viol
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Marc Reiser est écroué depuis 4 jours. Il est soupçonné d'avoir tué Sophie Le Tan. Les enquêteurs ont retrouvé des éléments compromettants à son domicile.

L'enquête concernant la disparition de Sophie Le Tan va-t-elle arriver à son terme ? Un homme a été écroué il y a quatre jours pour l'assassinat de la jeune étudiante en économie il y a douze jours à Strasbourg (Bas-Rhin). La perquisition du domicile de Jean-Marc Reiser a révélé des indices troublants et des éléments accablants. Des traces de sang ont ainsi été retrouvées sur les lieux, de même que l'ADN de la jeune femme de 20 ans.

Le suspect garde le silence

Par ailleurs, Jean-Marc Reiser, qui reste silencieux devant les enquêteurs et le juge, a été condamné en 2001 à 15 ans de prison pour deux viols. Il aurait attiré Sophie Le Tan via une fausse annonce immobilière. "Son seul but était de les attirer dans son territoire de chasse. Il observait ses futures victimes, et en fonction de la situation il passait à l'acte ou pas", explique Christophe Allain, Directeur régional de la police judiciaire du Grand Est.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.