DIRECT. "Pendant 35 ans je n'ai fait qu'aider les autres", déclare Patrick Balkany à son procès

Après avoir étudié les accusations de fraude fiscale, le tribunal correctionnel de Paris se penche sur la personnalité de Patrick et Isabelle Balkany, avant l'ultime réquisitoire jeudi.

Le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) arrive au palais de justice de Paris, le 22 mai 2019. 
Le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) arrive au palais de justice de Paris, le 22 mai 2019.  (AFP)
Ce qu'il faut savoir

Derniers jours de comparution pour Patrick et Isabelle Balkany. Jugés depuis le 13 mai devant le tribunal correctionnel de Paris, le maire et la première adjointe de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) encourent jusqu'à dix ans de prison, notamment pour "blanchiment habituel de fraude fiscale aggravée".

De multiples accusations. L'accusation reproche aux époux Balkany des années de dissimulation, d'un magot en Suisse à de somptueuses propriétés aux Antilles et au Maroc, masquées par un chapelet de sociétés-écrans.

Quatre semaines de procès rocambolesque. A la barre et en dehors, le procès a été marqué par des moments pour le moins extravagants. A l'issue de la première journée d'audience, Patrick Balkany avait donné le ton en reprenant publiquement son avocat, Eric Dupond-Moretti, sur son âge.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BALKANY

23h19 : Quelques conseils de lecture avant d'aller se coucher :

Notre compte-rendu d'audience du procès Balkany.

Les confidences de l'équipe de France 2 sur les coulisses des retrouvailles entre un vétéran américain et la Française qu'il a aimée, il y a 75 ans.

Notre article sur ce que l'on sait du conducteur qui a fauché deux enfants à Lorient.

21h53 : "Pendant 35 ans, je n'ai fait qu'aider les autres." Des années consacrées à Levallois-Perret et à ses habitants : c'est comme cela que Patrick Balkany, maire de cette ville des Hauts-de-Seine, résume sa carrière politique. "C'est très dur de servir les autres et de finir en bouc-emissaire", se désole-t-il face au président Benjamin Blanchet, qui a examiné sa personnalité, aujourd'hui. Violaine Jausset vous raconte sa dernière prise de parole avant le réquisitoire.



(ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)

18h37 : Le président du tribunal a suspendu l'audience pour la journée. "Est-ce que vous craignez le réquisitoire ?", demandent les journalistes à la sortie à Patrick Balkany. Réponse du prévenu : "Ils vont demander le maximum car ils ont fait le réquisitoire il y a un mois, qu'est-ce que vous croyez !"

17h36 : Nouveau temps fort au procès des époux Balkany. Cette fois, c'est Patrick Balkany qui est appelé à la barre.

16h56 : L'audience reprend au tribunal. Pierre-Olivier Sur, l'avocat d'Isabelle Balkany, prend la parole pour lire la lettre de sa cliente qui n'est toujours pas présente au procès pour raisons de santé.

16h29 : Retour au procès, où Alexandre Balkany, fils de Patrick et d'Isabelle Balkany, est appelé à la barre.

15h37 : Retour au procès des époux Balkany. C'est au tour de Jean-Pierre Aubry, ex-directeur de cabinet de Patrick Balkany, d'être appelé à la barre.

14h53 : Voici les articles qui vous intéressent le plus, cet après-midi :

• La police lance un appel à témoins pour retrouver le conducteur qui a fauché deux enfants

"Tu n'as jamais quitté mon cœur" : 75 ans après, les retrouvailles d'un soldat américain et de la Française qu'il a aimée pendant la guerre


Entre coups de sang et rebondissements rocambolesques, quatre temps forts du procès Balkany

13h58 : L'audience reprend au procès Balkany. Notre journaliste Violaine Jaussent est sur place.

13h33 : Si vous prenez l'histoire en cours de route voici quatre temps forts du procès des époux Balkany, entre coups de sang et rebondissements rocambolesques.

13h29 : Dernière ligne droite pour le procès Balkany, à la 32e chambre du TGI de Paris. Au menu du jour : la personnalité des prévenus. Le réquisitoire est attendu jeudi. Notre journaliste Violaine Jaussent.