Devenir greffier

Maillon essentiel au bon fonctionnement d'un procès, le greffier est la mémoire papier de toute action juridique se déroulant dans un tribunal.

Surnommé par ses paires le gratte-papier, son rôle dans un procès est en effet le plus essentiel. Le greffier est le secrétaire qui note chaque détail d'un procès pour qu'il puisse être relu en cas de désaccord, oubli ou demande de précision de la part des magistrats. Mais comment devient-on greffier ?

Quel est le rôle du greffier ?

Le rôle du greffier est de prendre en note tout ce qui est dit pendant un procès de part et d'autre : les déclarations des témoins, celles des magistrats (avocats et procureur de la République), les interventions du juge? le greffier est la mémoire du procès. Son rôle lors d'un procès est d'autant plus important que son absence peut amener à reconduire le procès ou à annuler la décision du juge. Le greffier apporte donc l'assurance d'authenticité d'un procès et travaille également main dans la main avec les juges en leur constituant des dossiers après chaque procès pour les aider dans leur travail décisionnaire.

Quelle est la formation du greffier ?

On peut devenir greffier suite à une formation en droit puis l'obtention du concours de l'école des greffiers organisé par le ministère de la Justice. L'École Nationale des Greffes, située à Dijon, est accessible après deux ans d'études en BTS ou DUT de carrières juridiques, même si aujourd'hui la plupart des étudiants à l'ENG se présentent au concours après une licence (ce qui leur permet aussi de se présenter au concours de greffier en chef). La formation à l'ENG dure quant à elle dix-huit mois et est rémunérée. Pour mieux se préparer au concours, une formation préparatoire de trois mois existe aussi au sein même de l'école. Vous pouvez également vous renseigner sur notre fiche « village de la justice » et son site dédié.