Dépannage à domicile : le gouvernement lance une campagne contre les arnaques

"Faites-vous dépanner, pas arnaquer !" : c'est le slogan de la campagne de prévention et d'information que vient de lancer le gouvernement pour lutter contre les pratiques déloyales dans le dépannage à domicile.

Photo d\'illustration
Photo d'illustration (CAIA IMAGE / SCIENCE PHOTO LIBRA / NEW)

Le gouvernement lance une campagne pour débusquer les arnaques du dépannage à domicile. Problèmes d'eau, de chauffage, d'électricité ou de serrure, il faut parfois trouver un dépanneur dans l'urgence, sauf que certains professionnels en profitent pour abuser leurs clients sur les prix et les prestations.

Sept fois le prix annoncé pour déverrouiller une porte

Marie, par exemple, a dû payer sept fois le prix annoncé pour déverrouiller la porte de son appartement. Elle avait claqué la porte en oubliant les clés à l’intérieur. Dans la précipitation, cette jeune parisienne, a trouvé le serrurier sur internet : "Une fois qu’ils sont arrivés,  je leur ai demandé de confirmer le prix et ils m’ont bien dit que c’était 50 euros sauf qu’une fois la porte ouverte,  ils m’ont demandé 350 euros en espèces. Je leur ai dit que c’était une arnaque et ils m’ont répondu que les 50 euros c’était juste les frais de déplacement " explique Marie.

Se méfier des sociétés sur internet 

Le coût prohibitif des travaux réalisés, les remises de devis après la réalisation des travaux, les facturations non prévues ou encore des malfaçons sont les pratiques abusives les plus courantes. Les consommateurs peuvent les éviter conseille Fatou Diallo, de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes : "Il ne faut pas faire confiance à toutes ces publicités ou tracts que nous recevons dans nos boites aux lettres » souligne-t-elle. Et elle ajoute : " Il ne faut pas non plus se précipiter sur internet et prendre la première société qui apparaît, car ce sont souvent des sociétés qui n’ont pas de locaux et qui essayent de se faire passer pour des sociétés honnêtes ".

Dans le secteur du dépannage à domicile plus de 50% des entreprises contrôlées étaient en infraction en 2015.