Confinement : la justice s'organise pour continuer de fonctionner

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Confinement : la justice s'organise pour continuer de fonctionner
France 3
Article rédigé par
T. Cuny, J-M Lequertier, S. Lacombe - France 3
France Télévisions

Les tribunaux ont appris à s"adapter à la crise sanitaire pour maintenir une activité qui avait été fortement freinée lors du premier confinement. 

Le premier confinement avait lourdement prolongé les délais de la justice, qui sont déjà long. Certains procès avaient été reportés. Mais pour ce deuxième confinement, la justice a réussi à s'adapter pour maintenir l'activité. À Orléans, dans le Loiret, les comparutions immédiates s'enchaînent dans des salles quasiment vides. L'accueil est maintenu dans des conditions sanitaires strictes comme le port du masque obligatoire, désinfection au gel hydroalcoolique et distanciation physique de rigueur. 

Règles sanitaires et télétravail 

Ainsi, les audiences sont toutes maintenues, ce dont se félicite la procureure de la République. "On a tous effectivement appris", explique Emmanuelle Bocheneck-Puren. "Ça a permis d'avoir cette continuation d'activité. Je crois aussi que la justice est un service absolument essentiel", ajoute-t-elle. Le télétravail a été aussi une clé pour permettre la continuation de l'activité, et limiter le nombre de personnes présentes.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.