Calvados : deux jeunes interpellés après un rodéo sauvage et l'agression du maire du Faulq

L'un des deux jeunes interpellés est soupçonné d'avoir frappé l'élu, l'autre a reconnu avoir organisé le rodéo, selon les informations de France Bleu Normandie. 

Article rédigé par
avec France Bleu Normandie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un jeune homme en scooter pratique le rodéo urbain à Wittenheim (Alsace), le 6 septembre 2020 (Photo d'illustration). (JEAN-FRANÇOIS FREY / MAXPPP)

Deux jeunes ont été interpellés après un rodéo sauvage et l'agression du maire du Faulq, dans le Calvados, le samedi 23 octobre, rapporte France Bleu Normandie, jeudi 28 octobre. L'élu, Bruno Lethuillier, avait déposé plainte, ainsi que le préfet du Calvados, et une enquête avait été ouverte pour violences aggravées.

Des jeunes avaient commencé à faire un rodéo sauvage samedi après-midi devant le domicile du maire, qui avait alors tenté d'y mettre un terme. En représailles, le maire avait indiqué avoir reçu des coups de matraque. Il s'est vu prescrire quatre jours d'ITT.

L'un des deux jeunes interpellés est soupçonné d'avoir frappé l'élu et est toujours en garde à vue, tandis que l'autre a reconnu avoir organisé le rodéo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.