Bronzage : les cabines UV bientôt interdites en France ?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire tire la sonnette d’alarme. Selon elle, il est nécessaire d’interdire les cabines de bronzage dans l’Hexagone.

Voir la vidéo
France 2

Faut-il interdire les cabines de bronzage en France ? Pour l’Agence nationale de sécurité sanitaire, la réponse est oui. Selon elle, ces cabines seraient responsables de 43% des cas de mélanomes chez les jeunes qui s’y exposent avant d’avoir 30 ans. Il ne s’agit pas de la première alerte. Dès 2009, le Centre international du cancer classe ces appareils de bronzage comme "cancérogènes pour l’Homme." En février 2015, l’Académie de médecine déclare qu’il est "urgent de les interdire". Le Sénat a voté suite à ces alertes l’interdiction, à compter de 2017, des cabines de bronzage à UV pour leur dangerosité.

Les professionnels mettent en avant l’argument de l’emploi

Cette décision n’est pas suivie par le gouvernement d’alors. Chaque fois, les professionnels mettent en avant l’argument de l’emploi. Pour la dermatologue Claudine Blanchet-Bardon, les dangers sont pourtant incontestables. Mais selon elle, ce sont les arguments économiques qui l’emportent depuis des années au sein des gouvernements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cabine à UV artificiels à Thionville (illustration).
Une cabine à UV artificiels à Thionville (illustration). (JULIO PELAEZ / MAXPPP)