Air Cocaïne : les pilotes plaident non coupable

Le journaliste Cément Weill-Raynal fait le point au terme de la première journée aux assises d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), pour l'affaire Air Cocaïne.

FRANCE 3

Les pilotes du jet privé, Bruno Odos et Pascal Fauret, sont au coeur du procès qui a lieu aux assises d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Ils sont jugés dans le cadre de l'affaire Air Cocaïne. Près de 700 kg de drogue avaient en effet été retrouvés dans leur avion en 2013. "Depuis le début de l'affaire, Bruno Odos et Pascal Fauret clament leur innocence", rappelle le journaliste Cément Weill-Raynal, en direct sur place. Les deux hommes expliquent que leur métier n'est pas "d'inspecter les bagages des passagers". Mais les deux hommes auraient-ils dû se méfier des hommes d'affaires qui avaient loué leur service ? "Les plans de vol n'étaient pas toujours très clairs et ils revenaient en France avec des centaines de kilos de bagage", poursuit le journaliste.

Ils risquent trente ans de prison

"L'accusation est convaincue que les deux pilotes avaient bien compris qu'ils participaient à un trafic de drogue. S'ils sont déclarés coupables, ils encourent, ainsi que les sept autres accusés, jusqu'à trente ans de prison", conclut Clément Weill-Raynal. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Pascal Fauret (à droite) et Bruno Odos (deuxième à droite) à Saint-Domingue le 15 août 2015.
Pascal Fauret (à droite) et Bruno Odos (deuxième à droite) à Saint-Domingue le 15 août 2015. (ERIKA SANTELICES / AFP)