Agression de Kheira Hamraoui : Aminata Diallo reste libre et sous contrôle judiciaire

L'ancienne joueuse du PSG est mise en examen pour l'agression de son ancienne co-équipière. Le parquet de Versailles avait requis son placement en détention provisoire et fait appel d'une première décision du juge des libertés et de la détention.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Kheira Hamraoui (à gauche) et Aminata Diallo (à droite), lors d'un match de l'équipe de France de football, le 10 novembre 2021.  (FRANCK FIFE / AFP)

L'ex-footballeuse du Paris Saint-Germain Aminata Diallo, mise en examen pour l'agression de son ancienne co-équipière Kheira Hamraoui, reste libre et placée sous contrôle judiciaire, annonce vendredi 30 septembre la cour d’appel de Versailles. 

>> Affaire Hamraoui-Diallo : on vous résume le scandale qui secoue le PSG en huit dates

Ce placement sous contrôle judiciaire est assorti de nombreuses obligations, notamment fixer sa résidence chez son père à Grenoble. Par ailleurs, Aminata Diallo a interdiction de quitter le territoire national et de paraître en Ile-de-France. Elle doit remettre son passeport au greffe de la juridiction d’instruction avec "pointage hebdomadaire au commissariat de son lieu de résidence". Il lui est notamment interdit d’entrer en contact avec les co-auteurs ou complices, mais aussi avec la victime et les témoins et en particulier les membres de l’équipe et de l’encadrement du club de football du PSG. Aminata Diallo doit "fournir un cautionnement de 30 000 € à verser au plus tard le 23 septembre".

Cinq autres personnes mises en examen 

Dans cette affaire, cinq autres personnes sont mises en examen. Un cinquième homme a été placé sous contrôle judiciaire mercredi dernier. Selon une source proche du dossier à franceinfo, cet individu a reconnu être celui qui tenait en respect Aminata Diallo pendant qu'un autre suspect agressait Kheira Hamraoui.

Par ailleurs, l’une des personnes mises en examen par le juge d’instruction le 16 septembre dernier, et qui avait également sollicité un débat différé sur son placement en détention, a été ce jour placée en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.

Aminata Diallo nie les faits

Aminata Diallo est soupçonnée d'être l'instigatrice des violences commises en novembre 2021 à Chatou dans les Yvelines. La footballeuse de 26 ans a été mise en examen le 16 septembre pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs". Elle avait été placée sous contrôle judiciaire par un juge des libertés et de la détention le 21 septembre, après quatre jours passés à la maison d'arrêt pour femmes de Versailles. Le parquet de Versailles, qui avait requis son placement en détention provisoire, avait fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention.

Aminata Diallo conteste toute implication dans l'agression de Keira Hamraoui. Le 4 novembre 2021, à Chatou (Yvelines), les deux footballeuses rentraient ensemble en voiture d'un dîner d'équipe quand elles ont été extraites du véhicule par des individus. La milieue de terrain Kheira Hamraoui a alors été agressée à coups de barres de fer et frappée aux jambes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.