Affaire du Grêlé : le tueur en série enfin identifié

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire du Grêlé : le tueur en série enfin identifié
Article rédigé par
L. Nahon, E. Pelletier, C. Cuello, N. Tahar, S. Guibout, D. de Barros, G. Udron, France 3 Languedoc-Roussillon, O. Pergament - France 3
France Télévisions

Après 35 ans d'enquête et de recherches, le Grêlé, un des tueurs en série les plus recherchés, a enfin été identifié. Il s'agit de François Vérove, un ancien gendarme, qui a avoué ses actes dans une lettre, avant de mettre fin à ses jours.

C'est un mystère qui prend fin, après des décennies d'enquête. Le Grêlé, tueur et violeur en série ayant agi dans les années 1990, a été identifié. François Vérove, ancien gendarme âgé de 59 ans, a été reconnu par des prélèvements ADN. Il a été retrouvé mort, dans un appartement loué au Grau-du-Roi (Gard). Un choc pour le voisinage : "Ça nous a complètement liquéfiés. Jamais on ne se serait imaginé une chose pareille", témoigne une voisine.

Un étau qui s'était resserré

Ce suicide de François Vérove est survenu alors que l'enquête des policiers se rapprochait de lui. Convoqué pour le prélèvement de son ADN, celui qui était suspecté a préféré mettre fin à ses jours. Il se décrit lui-même comme étant "un horrible criminel" dans une lettre laissée à ses proches. Pour l'avocat d'une victime, c'est un soulagement que cette histoire ait pris fin. Durant des années, la police se concentre d'abord sur des marginaux et violeurs connus, avant d'enquêter sur certains gendarmes et policiers. La justice va désormais enquêter sur une potentielle implication du Grêlé dans d'autres affaires de viols et de meurtres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.