Cet article date de plus de quatre ans.

Visiter Palmyre, c'est possible au Grand Palais

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
sites éternels
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une exposition inaugurée ce mardi 13 décembre par François Hollande au Grand Palais à Paris permet de s'immerger dans des lieux historiques, comme Palmyre, en Syrie.

Littéralement immergé dans les ruines du sanctuaire de Palmyre, en Syrie, le visiteur contemple la grande colonnade du temple et les voûtes détruites par les hommes de Daech. Face à la barbarie, ces images montrent aussi l'éclat d'une civilisation. C'est le but de l'exposition "Sites éternels" au Grand Palais à Paris jusqu'au 9 janvier. La tâche n'est pas facile. Les jihadistes sont de retour dans les cités antiques de Palmyre après en avoir été chassés en avril dernier.

Les drones au service de la science

Pour un architecte spécialiste des sites historiques en danger, cette exposition a aussi un but scientifique. Ces images "se font notamment grâce aux drones. Ils sont pratiques, car ils permettent d'étudier les endroits non déminés et de voir l'état des pierres pour décider si le monument peut être remonté ou restauré", explique Yves Ubelmann. D'autres sites en pleine zone de conflit sont menacés au Moyen-Orient, ainsi que dans le monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.