VIDEO. Les poissons sont plus intelligents que vous ne le pensez

Dans sa bande dessinée, "Les paupières des poissons", Sébastien Moro renverse les clichés sur le manque d’intelligence de certains poissons. L’objectif : démontrer que les poissons sont des animaux comme les autres et alerter sur leur extinction.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L’expression "mémoire de poisson rouge" pour qualifier une mémoire défaillante est-elle injuste ? C’est en tout cas ce qu’affirme Sébastien Moro, auteur de la bande dessinée "Les paupières des poissons", dans laquelle il démonte les clichés sur le manque d’intelligence des poissons. "Dans notre société, les poissons ont assez mauvaise presse", explique le dessinateur. "Ils ne sont pas reconnus comme étant des animaux pouvant être intelligents. En fait, même par certaines personnes, ils ne sont pas reconnus comme étant des animaux." Une injustice selon Sébastien Moro et les publications scientifiques sorties dans les vingt dernières années, qui ont démontré que les poissons disposaient d’un univers intellectuel et social "qui n’a rien à envier aux vertébrés terrestres."

L’incroyable cas des saumons et des labres nettoyeurs

Pour illustrer son propos - et sa bande dessinée - Sébastien Moro évoque les saumons qui disposent d’une mémoire hors du commun. Ces derniers sont, en effet, "capables juste à l’odeur de repérer le cours d’eau dans lequel ils sont nés et de revenir deux ans plus tard alors qu’ils ne sont passés qu’une seule fois dedans." L’auteur parle également des labres nettoyeurs, dont la principale activité consiste à manger les parasites et les peaux mortes d’autres poissons qui viennent, par groupes, se faire nettoyer. "Des espèces de stations de nettoyages où les poissons viennent, font la queue et se font enlever tout ça", explique Sébastien Moro. Lors de ces séances de nettoyage, "on s’aperçoit que les labres ne mordent jamais un client s’il y a d’autres clients qui sont en train d’attendre, parce qu’on s’est aperçus que les clients qui voient un autre client mécontent partent et vont se faire nettoyer sur une autre station de nettoyage."

Une des plus grandes destructions de la vie animale sur Terre

Pour Sébastien Moro, cette idée reçue a de nombreuses conséquences néfastes dont la principale réside dans le manque d’empathie de l’homme envers ces animaux. Selon lui, ces derniers "se font massacrer dans des quantités incroyables" dans la plus grande indifférence. "C’est un peu loin des yeux, loin du cœur", déplore-t-il. Pour alerter sur ce problème, il a donc décidé de réaliser cette bande dessinée. "Ça permet de se rappeler qu’ils existent. Une des plus grandes destructions de vie animale sur Terre, elle n’est pas sur Terre, elle est dans les mers."

VIDEO. Les poissons sont plus intelligents que vous ne le pensez
VIDEO. Les poissons sont plus intelligents que vous ne le pensez (BRUT)