Vidéo La vérité sur Philippe Katerine

Publié
BRUT
Article rédigé par

Il doit sa vie à un cochon, Neymar était son voisin, il a composé pour Rihanna... Philippe Katerine nous dit (presque) tout sur lui. 

Son prénom veut dire "qui aime les chevaux"

Philippe Katerine : Vrai. Phile, qui aime. Hip, hip, hippisme, hippodrome, qui aime les chevaux, en effet. 

Neymar ne venait jamais à la fête des voisins. Vrai ou faux ?

Philippe Katerine : Vrai. Il a été mon voisin. Je pouvais le voir de ma fenêtre. Ce qui m'attendrissait beaucoup bien-sûr, c'était de le voir revenir du boulot. Je le voyais poser son sac, parfois tristement, après une défaite, parfois glorieusement.

Il va avoir un rond point à son nom

Philippe Katerine : Faux. C'est-à-dire que je suis né à Thouars. Le gouvernement de Thouars m'a proposé de baptiser un rond-point à mon nom. Et puis après, l'idée s'est un peu évaporée parce qu'une partie du gouvernement de Thouars ne voulait pas. Moi, je n'avais pas une ambition folle de donner mon nom à un rond-point, même si je respecte beaucoup les ronds-points.

Il a composé un morceau pour Rihanna

Philippe Katerine : Vrai, il m'arrive de composer des chansons pour d'autres, c'est-à-dire pour Rihanna, pour Kanye West...

Un cochon lui a sauvé la vie

Philippe Katerine : Vrai. J'ai été opéré du cœur quand j'avais 8 ans. J'avais un trou au cœur et ils l'ont remplacé par une peau de cochon qui est ce qu'il y a de plus compatible avec le corps humain. 

Il ne porte que des vêtements qui ont déjà été portés

Philippe Katerine : Faux. Si je suis honnête, tous les vêtements que je porte n'ont pas forcément été portés.

Il préfère son César à sa Victoire de la musique

Philippe Katerine : Entièrement faux. Les deux me vont très bien. L'un est une arme, l'autre ne l'est pas. Le César pèse autour de 3,5 kg, enfin, je veux dire, c'est un nourrisson. La Victoire de la musique pèse quelques grammes.

Il a fait une chanson sur Marine Le Pen

Philippe Katerine : Vrai. J'ai fait une chanson sur Marine Le Pen. C'est une chanson très laide mais je crois que c'est nécessaire d'en faire aussi parfois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.