Une œuvre de Banksy s'auto-détruit après avoir été vendue un million d'euros

L’artiste de rue a organisé la destruction partielle de l'une de ses toiles juste après sa vente aux enchères.  

FRANCE 3

Le marteau vient de valider l'enchère à plus d'un million d'euros. L'œuvre de Banksy "Girl With Balloon" (La petite fille au ballon), a été vendue samedi 6 octobre à Londres chez Sotheby's, mais le public n'a pas été ébahi par le prix déboursé par l'acheteur, mais par la suite. En effet, une partie de l'œuvre est alors sortie de son support, découpée en fines lamelles par une broyeuse dissimulée dans le cadre du tableau.

Tout le monde s'est fait "bankser"  

Un tour pendable de l'artiste qui a tweeté dans la foulée : "Adjugé, vendu". La maison d'enchères a assuré ne pas être au courant, et a avoué s'est faite "bankser". Une pirouette de Banksy, qui n'a jamais dévoilé son identité. "Il a voulu montrer qu'une œuvre d'art, qui vaut plus d'un million d'euros, peut ne plus rien valoir en un clin d'œil", explique un spécialiste de Banksy.

Le JT
Les autres sujets du JT
La \"Fille au ballon\" de Banksy, sort de son cadre, chez Sotheby\'s, à Londres (Royaume-Uni), le 5 octobre 2018.
La "Fille au ballon" de Banksy, sort de son cadre, chez Sotheby's, à Londres (Royaume-Uni), le 5 octobre 2018. (SOTHEBY'S)