Cet article date de plus de deux ans.

"Thriller" : l'histoire compliquée d'un clip de légende

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Thriller : l'histoire compliquée d'un clip de légende
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

S'il est devenu l'un des clips les plus célèbres de l'histoire, "Thriller", de Michael Jackson, a failli ne pas voir le jour à plusieurs reprises.

Thriller, le clip le plus célèbre du monde, couronne un triomphe absolu, un album vendu à 14 millions d'exemplaires. En 1983, Billie Jean et Beat it ont déjà consacré l'album de Michael Jackson. Pour mettre en scène le morceau le plus théâtral du disque, Michael Jackson fait appel au cinéaste John Landis et à un investissement d'un million de dollars pour les effets spéciaux et la chorégraphie. Refus de la maison de disque, Michael Jackson décide de monter un making of vendu aux télévisions. On y découvre les répétitions et le maquillage.

Occultisme et ségrégation

Mais les danses macabres posent problème. Les témoins de Jeovah auxquels appartient la star menacent de l'excommunier pour avoir joué avec l'enfer. L'artiste souhaite alors abandonner le film, qui sera sauvé par un message en début de vidéo assurant que le film n'assure "aucune croyance quelconque dans l'occultisme". Troisième embuche, la chaine MTV rechigne à diffuser des vidéos d'artistes noirs. Le succès du clip fera finalement la renommée de la chaine. Michael Jackson aura donc fait face à de nombreux obstacles pour publier son clip de 14 minutes et bâtir sa propre légende.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.