Théâtre : Philippe Torreton joue pour la première fois un "personnage plus en retrait, détruit", dans Bluebird

Après Cyrano de Bergerac et Arturo Ui, le comédien Philippe Torreton est de retour sur scène dans Bluebird, une pièce contemporaine du Britannique Simon Stephens où il joue un chauffeur de taxi londonien.

Scène de Bluebird avec Philippe Torreton.
Scène de Bluebird avec Philippe Torreton. (JULIEN PIFAUT)

Dans cette pièce mise en scène par la réalisatrice de cinéma Claire Devers, Philippe Torreton est Jimmy. Créée à l'Espace des Arts (théâtre) de Chalon-sur-Saône, Bluebird sera à l'affiche du théâtre du Rond-Point à Paris à partir du 7 février.

Au volant de son taxi bleu, il transporte, la nuit, dans Londres des hommes et des femmes souvent, comme lui, abîmés par la vie, car Jimmy porte un très lourd secret, que l’on découvre peu à peu au fil de la pièce et de ses rencontres nocturnes. "Vous avez déjà vu quelqu'un se faire tuer ?", lui demande un passager. "Oui, une fois, c'était ma fille, j'ai vu ma fille se faire écraser, elle avait 7 ans", répond Jimmy. Philippe Torreton dit avoir été tout de suite séduit par le scénario. 

Dès le premier contact à la lecture, j'ai été saisi d'émotion. Et c'était la première fois de ma vie qu'une émotion venait à la lecture d'un texte de théâtre, aussi immédiatement.Philippe Torreton, comédienfranceinfo

Ce rôle est d'ailleurs inhabituel pour lui. "On m'a très peu emmené dans ces eaux-là, c'est-à-dire un personnage plus en retrait, détruit, qui n'est moteur de rien quasiment. Il écoute ses clients qui montent dans son taxi, ses charges comme il dit. Mais son écoute est bienveillante, positive, finalement les gens sortent de son taxi un peu apaisés", précise Philippe Torreton.

Dans la pièce de théâtre Bluebird, Philippe Torreton est Jimmy, un chauffeur de taxi londonien.
Dans la pièce de théâtre Bluebird, Philippe Torreton est Jimmy, un chauffeur de taxi londonien. (JULIEN PIFAUT)

Les histoires des clients ramènent Jimmy à sa propre histoire. Cette nuit-là, il donne rendez-vous à sa femme, la mère de sa fille, qu’il n’a pas revue depuis 5 ans. 

Des influences de cinéma

Avec Bluebird, Claire Devers réalise sa première mise en scène de théâtre. Elle fait entrer le cinéma sur le plateau. Des images en accéléré du trafic urbain défilent en fond de scène et à l’intérieur du taxi bleu, où se déroule en partie la pièce, des caméras filment le regard de Jimmy. Au-delà des images projetées, Claire Devers place ses acteurs dans un cadre plus cinématographique que théâtral, au risque parfois de figer leur jeu.

"Cette dimension-là ne pose pas de problème. Il y a des scènes qui se passent réellement dans la voiture, où on a des places très précises à cause du rétroviseur intérieur. On a deux caméras qui viennent nous attraper pour ensuite projeter l'image aux gens", commente Philippe Torreton. Pour autant, le comédien n'a pas le sentiment de perdre sa "liberté".

La liberté de jeu est totalement respectée, puis on s'en trouve une autre de toute façon, dans une certaine forme d'immobilité. Je trouve qu'elle a bien réussi ce petit espace intermédiaire entre le cinéma et le théâtrePhilippe Torreton, comédienfranceinfo

En faisant appel à Philippe Torreton, Claire Devers ne s’est pas trompée : le comédien est bouleversant dans ce rôle tout en retenue.

Philippe Torreton joue un chauffeur de taxi londonien dans Bluebird : reportage d'Anne Chépeau
--'--
--'--

Bluebird avec Philippe Torreton à voir cette semaine à Aix-en-Provence, les 1er et 2 février à Amiens puis du 7 février au 4 mars à Paris au théâtre du Rond-Point.