Sicile : une falaise aux pieds d'argile

En Sicile, une plage de pierres blanches attire de nombreux visiteurs. Mais cette falaise subit les conséquences négatives de cet afflux de touristes.

FRANCE 2

Au milieu de l'eau turquoise se dessine une falaise au blanc immaculé. Cette plage du sud de la Sicile (Italie), appelée Scala dei Turchi, attire les touristes du monde entier. Ici, le blanc de la roche fait ressortir le blanc de la mer. Ce dédale de pierres est en forme d'escaliers vertigineux, qui plonge droit dans la mer. Un escalier d'argile et de calcaire que la nature a mis plusieurs millions d'années à façonner. "L'argile s'effrite facilement, s'en va sous l'effet de l'eau et du vent. Le calcaire, la partie dure, forme des marches qui finissent par faire un escalier", explique le géologue Giovanni Noto.

Une falaise fragile

Il y a dix ans, la Scala dei Turchi n'était connue que des Siciliens. Mais elle est aujourd'hui devenue une étape incontournable pour les touristes qui traversent l'île. La falaise affiche complet, jusqu'à saturation. De quoi énerver Claudio Lombardo, responsable de l'association qui veille sur cette falaise. Il montre des graffitis gravés dans la roche. Cette dégradation peut coûter cher : jusqu'à 200 euros d'amende. Claudio Lombardo montre également des trous creusés dans la roche, où les touristes plantent leurs parasols. "Ce n'est pas possible que tout le monde vienne ici et fasse n'importe quoi. Il faut protéger le site et limiter le nombre d'entrées", propose-t-il. Mais les touristes ne sont pas la seule menace. Le monument naturel a aussi des faiblesses : les éboulements.

Le JT
Les autres sujets du JT
scala
scala (FRANCE 2)