Pyrénées-Orientales : un musée municipal avait acheté de faux tableaux

Le musée de la ville d'Elne (Pyrénées-Orientales) s'est rendu compte juste avant son inauguration qu'il était garni de faux tableaux.

FRANCE 2

Ce devait être un évènement important et attendu dans la ville d'Elne, dans les Pyrénées-Orientales. L'inauguration du musée Terrus de la ville a été un moment important après un an de fermeture, mais pas pour les raisons espérées. "Le commissaire à l'exposition nous alerte sur l'authenticité de nombreux tableaux", a indiqué le maire Yves Barniol. Autrement dit, il y a eu arnaque.

Les tableaux sous scellés chez les gendarmes

Si les tableaux actuellement exposés sont authentiques, il en manque en réalité 80, placés sont sous scellés chez les gendarmes. Des œuvres fausses acquises il y a des années par le musée. En 2014, des antiquaires proposent une cinquantaine de tableaux de Terrus, un ami de Matisse qui n'a jamais connu de gloire nationale. Des associations lancent un appel aux dons afin de les acquérir. Il s'avère en fin de compte que ce sont des faux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des tableaux du musée Terrus, à Elne (Pyrénées-Orientales), signés du peintre Étienne Terrus, soupçonnés d\'être des faux.
Des tableaux du musée Terrus, à Elne (Pyrénées-Orientales), signés du peintre Étienne Terrus, soupçonnés d'être des faux. (FRANCE 2)