Pinder : un géant du cirque en liquidation

Entre la baisse de la fréquentation et les polémiques fréquentes sur la participation des animaux sauvages aux shows, le célèbre cirque Pinder se retrouve en grandes difficultés financières. Les spectacles sont annulés jusqu'à nouvel ordre.

FRANCE 3

Le cirque Pinder va-t-il devoir baisser le rideau ? Plusieurs villes qui devaient accueillir le spectacle en sont privées. En cause, la mise en liquidation judiciaire de la société. La baisse de fréquentation des scolaires et le passage de la semaine à quatre jours et demi sont pointés du doigt par le directeur du cirque. "On est passé, en l'espace de quatre ans, de 450 000 scolaires par an à même pas 100 000 l'année dernière", détaille ainsi Frédéric Edelstein. En deux mois, le chiffre d'affaires aurait baissé de plus de 60%. Le cirque espère recevoir des aides de l'État.

Le projet d'un parc d'attractions

Avce la crise, les attentats et la polémique sur la maltraitance des animaux, l'ensemble de la profession se retrouve en difficulté. "Tous les cirques sont touchés de la même façon", souligne James Douchet, le porte-parole du collectif des cirques. Pour sauver son activité qui fait vivre plus de 100 personnes, Pinder a un autre projet en tête : un parc d'attractions en Seine-et-Marne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un dresseur dirige des éléphants lors d\'un numéro de cirque, le 27 décembre 2005 sous le chapiteau du Cirque Pinder.
Un dresseur dirige des éléphants lors d'un numéro de cirque, le 27 décembre 2005 sous le chapiteau du Cirque Pinder. (BERTRAND GUAY / AFP)