Peinture : l'obsession de Paul Cézanne pour la montagne Sainte-Victoire

Les grandes œuvres de Cézanne sont exposées à Paris. Il a eu une passion dans sa vie : la montagne Sainte-Victoire, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Sainte-Victoire, une montagne magique, si belle que le peintre Paul Cézanne en tomba amoureux fou. Elle fut son modèle préféré, sa muse. Pour capter sa lumière, ses couleurs, il l'a représenté sur 87 tableaux, 44 huiles et 43 aquarelles. Pourquoi le fascinait-elle autant ? Cézanne a grandi au pied de la sainte-Victoire. Né en 1849, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), il s'attache dès l'enfance à ce bloc de calcaire.

Il préfigure l'art abstrait

Avec son ami Zola, le célèbre écrivain, ils parcourent tous ces chemins et grimpent jusqu'à son sommet. Il la place d'abord à l'arrière-plan de ses tableaux, comme si elle l'intimidait. Puis, il s'en rapproche, l'apprivoise et finit par la placer au centre de ses toiles. Grâce à elle, sa façon de peindre évolue, les formes se simplifient. Cézanne révolutionne la peinture et préfigure l'art abstrait.

Le JT
Les autres sujets du JT
Portrait d\'Ambroise Vollard, Paul Cézanne, Paris, Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, 1899, Huile sur toile - 101 x 81 cm.
Portrait d'Ambroise Vollard, Paul Cézanne, Paris, Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, 1899, Huile sur toile - 101 x 81 cm. (© service presse RMN-Grand Palais / Agence Bulloz)