Peinture : Claude Monet et les Nymphéas

Le musée de l'Orangerie, à Paris, consacre une exposition au dernier chef-d'œuvre de Claude Monet, les célèbres "Nymphéas", qui entrent au Museum of Modern Art de New York (États-Unis) en 1955. Comment est né ce chef-d'œuvre dans la tête du peintre ?

Voir la vidéo
FRANCE 2

Quoi de plus de délicieux que d'apprécier durant des heures les touches de couleurs pastel qui composent les peintures impressionnistes de Claude Monet ? Cela tombe bien, le musée de l'Orangerie, à Paris, accueille en ce moment ses célèbres Nymphéas, qui appellent lascivement à la rêverie. Ce tableau circulaire de 100 mètres de long, ce sont les nénuphars les plus célèbres de l'histoire de la peinture. Pour admirer les Nymphéas, on vient des quatre coins du monde. Et si c'est l'œuvre la plus spectaculaire de Claude Monet, c'est aussi l'obsession de ses vies artistiques.

Son jardin comme inspiration

Le jardin de Claude Monet était l'atelier à ciel ouvert qui lui a donné l'inspiration pour créer cette œuvre. "Il était souvent là à contempler les effets et les reflets de la lumière sur les plantes", raconte Gilbert Vahé, chef jardinier de Giverny (Eure). Pendant les trente dernières années de sa vie, Claude Monnet va faire 250 versions différentes de ce tableau.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Le bassin aux nympheas à Giverny\" de Claude Monet, au Chicago institute, en 2016.
"Le bassin aux nympheas à Giverny" de Claude Monet, au Chicago institute, en 2016. (PHOTO JOSSE)