Patrimoine : "Stéphane Bern n’est pas là en tant que faire-valoir, mais en tant que passionné", assure Françoise Nyssen

La ministre de la Culture rappelle que "la préservation du patrimoine est une priorité politique pour le président de la République" après la menace de Stéphane Bern de quitter la mission sur le patrimoine.

La ministre de la Culture, Françoise nissen, le 31 mai 2018 à Paris.
La ministre de la Culture, Françoise nissen, le 31 mai 2018 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La ministre de la Culture veut rassurer Stéphane Bern. "Il n’est pas là en tant que faire-valoir, mais en tant que passionné, ambassadeur, connaisseur", a estimé Françoise Nyssen, samedi 1er septembre, à France Télévisions. La veille, l'animateur avait menacé de quitter à la fin de l'année la mission sur le patrimoine, que lui a confiée Emmanuel Macron s'il estimait finalement n'être qu'un "cache-misère" ou un "pantin".

"Le patrimoine est une priorité du président"

Un grand Loto du patrimoine sera lancé lundi 3 septembre pour restaurer des monuments historiques en péril. "Je me félicite que Stéphane Bern, avec sa notoriété et sa passion, ait permis de mettre en lumière cette belle opération. J’espère vraiment qu’elle sera un succès, a assuré Françoise Nyssen. Ce qui me paraît important, c’est d’être constructif et toute autre attitude autour d’une cause nationale me paraît contre-productive."

La ministre de la Culture a aussi rappelé que "la préservation du patrimoine est une priorité politique pour le président de la République". Une manière d'apaiser les tensions qui semblent vives entre Stéphane Bern et certains agents du ministère sur ce sujet.