Nouveaux métiers : scribeuse, celle qui écrit la vie des autres

De plus en plus d'écrivains apportent leur aide afin de réaliser des recueils de souvenirs. Plusieurs formes sont possibles : un livre volumineux, une photographie d'un instant clef, comme un mariage... Un métier qui porte un nom : scribeuse.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Dans un mariage, le plus dur pour le photographe, c'est de se faire entendre pour que tout le monde rentre sur la photo. Léonie Place, elle, n'a pas à donner de la voix, mais juste à tendre l'oreille. Dans une noce bretonne, près de Quimper, elle va à la rencontre des invités, quitte à s'inscruster dans les conversations. Son métier : scribeuse, un terme qu'elle a inventé en créant, il y a un an, son entreprise. Scribeuse, c'est la version revisitée de l'écrivain public. "Ecrire le récit d'une vie, ça existe déjà ; écrire l'histoire d'une entreprise ça existe déjà, mais être présente toute la journée à un mariage, à un anniversaire, à une soirée d'entreprise, ça c'est une idée nouvelle", explique la jeune femme. Décrire l'atmosphère de la noce, glaner des anecdotes sur la vie des mariés... la scribeuse a un but : écrire un récit de mariage sous forme de livre. Un coût de 2 000 euros pour les jeunes mariés. Un souvenir différent d'un album photo, pour eux.

Des outils pour les entreprises

Pour se faire connaître, Léonie Place, ancienne journaliste de 30 ans, travaille en réseau, avec les organisateurs de mariages, les maquilleuses professionnelles, les photographes. "Quand le feeling passe, on se recommande aisément", confie-t-elle. Dans sa nouvelle profession, le créneau du mariage est porteur. Mais pour rentabiliser son affaire, Léonie écrit aussi la vie des entreprises, marché plus rentable. Ses livres, "ce sont des objets dont les entreprises vont se servir comme outil marketing, outil de communication". Prix des prestations en fonction des services : de 2 500 à 10 000 euros hors taxes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le recours à l\'imagination peut vous permettre de mieux retenir certaines informations. (Illustration)
Le recours à l'imagination peut vous permettre de mieux retenir certaines informations. (Illustration) (MATTHIEU SPOHN / MAXPPP)