Mostra de Venise : "Je ne m'attendais pas à avoir ce prix", réagit l'actrice française Ariane Ascaride

La comédienne française Ariane Ascaride a reçu le prix d'interprétation féminine pour son rôle dans le film "Gloria Mundi" de Robert Guédiguian, samedi soir à la Mostra de Venise. "Une émotion immense", a réagi l'actrice sur franceinfo.

L\'actrice française Ariane Ascaride lors de la remise du Prix d\'interprétation féminine à la Mostra de Venise 2019.
L'actrice française Ariane Ascaride lors de la remise du Prix d'interprétation féminine à la Mostra de Venise 2019. (CLAUDIO ONORATI / ANSA)

"C'est une émotion immense, je ne m'attendais pas à avoir ce prix" : l'actrice française Ariane Ascaride a reçu samedi 7 septembre les honneurs de la 76e Mostra de Venise en remportant le prix d'interprétation féminine pour son rôle dans "Gloria Mundi" du réalisateur Robert Guédiguian. Le film raconte l'histoire d'une famille modeste qui peine à s'en sortir.

C'est très émouvant pour moi parce que je suis d'origine italienneAriane Ascarideà franceinfo

"C'est un peu comme un rêve, c'est le poids de l'objet, qui est vraiment très lourd, qui me permet de réaliser que c'est moi qui ai gagné cela" a réagi la comédienne sur franceinfo. "Je ne m'attendais pas à avoir ce prix, il y a des actrices qui sont tellement plus grandes que moi, ne serait-ce que Meryl Streep qui était dans le concours. C'est très émouvant pour moi parce que je suis d'origine italienne, d'entendre mon nom comme ça, dans ce festival en Italie, c'est comme si une boucle s'était fermée", a-t-elle ajouté.

Un film social et engagé

L'actrice a tenu a remercier aussi les acteurs avec qui elle partage l'affiche : "Ce prix ce n'est pas seulement le mien, c'est surtout le prix de toute cette équipe que nous formons avec Robert Guédiguian, avec tous les acteurs : Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Anaïs Demoustier, Robinson Stévenin, Lola Naymark... Je leur dois ce prix. Cela me conforte dans le travail que nous faisons."

Ça nous donne la force d'avancer, de continuer à parler, de continuer à s'énerver comme dit Robert, à dire que des choses sont difficilesAriane Ascarideà franceinfo

Le film se déroule à Marseille, ville chère à Robert Guédiguian et est empreint de social et d'un engagement. Pour l'actrice, c'est aussi cela qui est récompensé : "Vous avez des moments de doute parfois, vous vous dites 'est ce qu'on peut encore nous entendre dans le monde dans lequel nous vivons ?'. On est dans une espèce d'individualisme assez étouffant. Le jury a reconnu notre travail et ça nous donne la force d'avancer, de continuer à parler, de continuer à s'énerver comme dit Robert, à dire que des choses sont difficiles."