Cet article date de plus de cinq ans.

Le prix Médicis décerné à Nathalie Azoulai pour "Titus n'aimait pas Bérénice"

Elle avait également été sélectionnée pour les prix Goncourt et Femina.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'auteure Nathalie Azoulai pose à Paris, le 7 octobre 2015. (JOEL SAGET / AFP)

Le marathon des prix littéraires se poursuit. Après le Goncourt, le Renaudot, le Femina, voici le prix Médicis. Il est décerné à Nathalie Azoulai pour Titus n'aimait pas Bérénice (éditions POL), a annoncé le jury,  jeudi 5 novembre. 

Elle succède à Antoine VolodineLilly Brett et Frédéric Pajak au palmarès du prix Médicis. Pour le livre étranger, ce prix est allé à l'écrivain turc Hakan Günday pour Encore, publié chez Galaade.

Elle était aussi sélectionnée pour le Goncourt

L'auteure avait également été sélectionnée pour les prix Goncourt et Femina. Nathalie Azoulai est née en région parisienne. Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure, agrégée de lettres, elle est notamment l'auteure de Mère agitée (Seuil, 2002), Une ardeur insensée (Flammarion, 2009) et les Filles ont grandi (Flammarion, 2010).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.