Le poète chilien Pablo Neruda n'est pas mort d'un cancer, assurent des chercheurs

Le prix Nobel de littérature 1971, proche du président socialiste Salvador Allende, est mort en 1973, quelques jours après le coup d'Etat d'Augusto Pinochet, à l'âge de 69 ans. 

Le poète chilien Pablo Neruda reçoit le prix Nobel de littérature, le 10 décembre 1971, à Stockholm (Suède). 
Le poète chilien Pablo Neruda reçoit le prix Nobel de littérature, le 10 décembre 1971, à Stockholm (Suède).  (PRESSENS BILD / AFP)

Selon eux, la version officielle de la mort de Pablo Neruda ne tient pas. Vendredi 20 octobre, un groupe de chercheurs internationaux enquêtant sur le décès du poète chilien, quelques jours après le coup d'Etat d'Augusto Pinochet, en 1973, dit douter du fait qu'il soit mort d'un cancer de la prostate. 

Mandatés par le gouvernement chilien pour tenter de faire la lumière sur la disparition de ce proche du président socialiste Salvador Allende, ces experts disent que les données médicales dont ils disposent semblent écarter cette hypothèse. 

La fin du mystère dans quelques mois

L'enquête a été relancée après des déclarations de l'ancien chauffeur de Pablo Neruda, qui a affirmé il y a quelques années que des agents d'Augusto Pinochet, lui-même décédé en 2006, auraient profité de l'hospitalisation de Pablo Neruda pour lui injecter du poison dans l'estomac. Les prélèvements réalisés sur les restes du poète, dont le corps a été exhumé en 2013, n'ont révélé aucune trace de poison, a indiqué Aurelio Luna, un expert en médecine légale de l'université de Murcie (Espagne), lors de la présentation du rapport.

Un élément qui pourrait être une bactérie développée en laboratoire a en revanche été identifié, a-t-il poursuivi. Des analyses approfondies vont être effectuées dont le résultat sera connu dans six à douze mois. "A partir de l'analyse des données, nous ne pouvons pas accepter le fait que le poète aurait été en danger de mort imminente lorsqu'il a été hospitalisé", a déclaré Aurelio Luna. "Nous ne pouvons pas confirmer si l'origine de la mort de Pablo Neruda était naturelle ou violente", a-t-il toutefois reconnu.

La famille et les admirateurs du prix Nobel de littérature 1971 sont divisés sur les suites à donner à l'enquête. Certains veulent que ses restes retrouvent leur place dans le cimetière de la ville d'Isla Negra, tandis que d'autres souhaitent que les experts puissent continuer à mener tous les examens nécessaires.