"Le jeune acteur" : Riad Sattouf raconte en BD les débuts au cinéma de Vincent Lacoste

Publié Mis à jour
"Le jeune acteur" : Riad Sattouf raconte en BD les débuts au cinéma de Vincent Lacoste
Article rédigé par
France Télévisions

C’est le nouvel album du bédéaste Riad Sattouf, l’auteur de "L’arabe du futur". Dans "Le jeune acteur", il raconte sa rencontre avec l’acteur Vincent Lacoste pour le film "Les beaux gosses". 

Ils se sont rencontrés en 2008. Riad Sattouf réalisait alors son premier film, Les beaux gosses. Vincent Lacoste, lui, était un adolescent de 14 ans sans aucune expérience au cinéma. Une aventure que le bédéaste raconte dans son nouvel album, Le jeune acteur. Lors du casting pour le rôle principal du film, tout démarre par un malentendu. "Je n’avais pas du tout compris, j’allais être extrêmement laid", raconte Vincent Lacoste. "Je pensais que j’allais être légèrement amélioré, que c’était les histoires d’un jeune collégien séduisant qui va d’amourettes en amourettes. Aux essais costumes, je me suis retrouvé avec un pull taché de bouse et une coiffure de Coluche mi-longue".

Une relation presque familiale

Récompensé aux César, Les beaux gosses a lancé la carrière de Vincent Lacoste. Il est devenu l’un des jeunes acteurs français les plus demandés. Dans cette BD, Riad Sattouf se livre aussi un peu. Au fil du temps, il a pris Vincent Lacoste sous son aile, devenant une sorte de grand-oncle bienveillant. "La figure que j’occupe dans cette BD a pris un peu la place de la figure du père dans L’arabe du futur", explique Riad Sattouf. "Je m’en suis rendu compte même graphiquement, il y a cette espèce de coiffure en forme de Schtroumpf qui est comme la coiffure du Grand Schtroumpf (...) toutes les figures paternelles je les dessine comme cela. Je suis un peu le papa relou !" 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.