Le doigt d’une statue chinoise volé aux Etats-Unis

Le doigt d’une statue a été volé lors d’une exposition aux États-Unis. Il s’agit d’une œuvre chinoise estimée à quatre millions de dollars. La Chine exige des sanctions exemplaires.

France 2

L’affaire fait grand bruit en Chine. Le doigt d’une statue très réputée a été dérobé aux Etats-Unis dans un musée de Philadelphie, en Pennsylvanie. La statue d’un guerrier de X’ian était exposée en parfait état parmi d’autres. Le pouce de la statue a été volé par un Américain après que celui-ci ait fait un selfie devant. L’homme de 24 ans l’a cassé avant le dérober. L’incident avait fait le tour des réseaux sociaux, et une enquête avait été ouverte par le FBI.

La Chine en colère

Les touristes chinois n’apprécient guère le geste : « Beaucoup de visiteurs viennent voir les statues, mais ce qui s’est passé est vraiment affligeant », témoigne l’un d’entre eux. L’armée de terre cuite du X’ian est considérée comme un trésor de la civilisation chinoise, des statues qui datent de 210 avant Jésus-Christ. Emmanuel Macron était même passé les admirer lors de son voyage en Chine. Les autorités chinoises sont toujours furieuses malgré les sanctions. Un début de crise diplomatique ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés repassent le drapeau chinois avant la tenue d\'une réunion entre le conseiller à la Sécurité nationale des États-Unis et le ministre des Affaires étrangères chinois à Pékin (Chine), le 27 mai 2013.
Des employés repassent le drapeau chinois avant la tenue d'une réunion entre le conseiller à la Sécurité nationale des États-Unis et le ministre des Affaires étrangères chinois à Pékin (Chine), le 27 mai 2013. (REUTERS)