Cet article date de plus de trois ans.

Le château de Grosbois : une demeure chargée d'Histoire

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Le château de Grosbois : une demeure chargée d'Histoire
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Près de Paris, le château de Grosbois (Val-de-Marne) garde en ses murs l'Histoire de la France. De nombreuses personnalités y ont vécu. Durant l'époque napoléonienne, le maréchal Berthier le rachète, sous l'ordre de l'empereur. France 2 nous fait visiter la demeure.

Quand on le découvre avec ses pierres roses et blanches, on comprend que le château de Grosbois fut l'accomplissement d'un rêve, celui d'un maréchal de France : Louis-Alexandre Berthier. Aujourd'hui, les plus grands trotteurs des courses de Vincennes foulent ses allées sablonneuses, comme jadis l'empereur Napoléon Ier sur sa monture. L'empire est partout à Grosbois. En 1805, Berthier transforme le château à la gloire de son bienfaiteur. Ces tableaux célèbrent les victoires des campagnes napoléoniennes. Toujours aux côtés de l'empereur dans les batailles, le maréchal, fait prince de Wagram en 1809, est un militaire d'exception.

Lieu de vie du bras droit de Napoléon

Dans cette bibliothèque sont conservées des cartes réalisées par Bethier. Quand à 43 ans, il rencontre le jeune Bonaparte, il a déjà parcouru le monde et participé à la guerre d'Amérique. Dans ce salon où rien n'a changé, le maréchal d'empire vit comme un roi. Au mur, les portraits de ses filles et celui de son épouse, la duchesse de Bavière. Grosbois est riche de ses forêts et de son gibier. Le maréchal a un goût prononcé pour la chasse, une tradition héritée de l'Ancien régime. Au moment où le règne de Napoléon s'achève, Berthier se réfugie en Bavière. Il meurt en 1815, défenestré dans d'étranges circonstances, bien loin de son cher domaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.