"La Femme à la fenêtre", le dictionnaire du Pop Art

Le Pop Art s'expose à Paris au musée Maillol. France 2 s'est penchée sur l'histoire de "La fille à la fenêtre", l'œuvre des pères fondateurs de ce mouvement artistique.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une femme à sa fenêtre qui sourit à la foule, c'est du Pop Art. Cette œuvre de 1963 est signée de l'artiste américain Roy Liechtenstein. Dans l'atelier de l'artiste, l'inspiration n'est pas tombée du ciel. La Femme à la fenêtre est tirée d'un comics américain qui raconte les aventures d'une secrétaire particulière. Le Pop Art transforme les images commerciales ou la publicité en œuvre commerciale. Pour créer ses tableaux, Roy Liechtenstein privilégie les histoires à l'eau de rose pour montrer les clichés sexistes de son époque. Avec le Pop Art, il veut aussi rendre hommage à l'histoire de la peinture.

Hommage aux peintres du 19e siècle

Des femmes qui regardent par la fenêtre, on en trouve à toutes les époques : Manet, Hopper... etc. Dernier détail : les petits points qui remplacent les grands coups de pinceau. Ils imitent les techniques d'imprimerie, mais c'est aussi une référence aux peintres pointillistes du 19e siècle. La Femme à la fenêtre de Roy Liechtenstein c'est plus qu'une case de BD c'est le dictionnaire du Pop Art.  

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Drowning Girl\" [Jeune femme se noyant], 1963. Huile et Magna sur toile, 171,6 x 169,5 cm. The Museum of Modern Art, New York. Philip Johnson Fund (by exchange) and gift of Mr. and Mrs. Bagley Wright, 1971.
"Drowning Girl" [Jeune femme se noyant], 1963. Huile et Magna sur toile, 171,6 x 169,5 cm. The Museum of Modern Art, New York. Philip Johnson Fund (by exchange) and gift of Mr. and Mrs. Bagley Wright, 1971. (ESTATE OF ROY LICHTENSTEIN NEW YORK / ADAGP, PARIS, 2013)