L'Institut Giacometti vous fait vivre dans l'intimité du célèbre sculpteur

Il est l'un des sculpteurs les plus connus au monde avec ses figures taillées comme des lames et ses corps longilignes. Alberto Giacometti aimait travailler dans un atelier à Montparnasse. Celui-ci vient d'être reconstitué et ouvrira ses portes lundi 25 juin.

France 2

Cette longue sculpture, "L'homme qui marche", a fait le tour du monde et depuis sa création en 1960, le style Giacometti fascine et interroge. Alberto Giacometti travaillait dans un petit atelier dans une rue du Paris de Montparnasse. Cet atelier reprend vie dans son nouveau musée qui l'a reconstruit à l'identique. Des murs à sa palette de peinture, de son matelas aux mégots qui traînent dans le cendrier, tout est vrai, car tout a été conservé par sa veuve.

Il n'a jamais quitté ces 24 mètres carrés

C'est comme si Alberto Giacometti était de retour d'un des cafés où il avait ses habitudes et allait pousser la porte pour se remettre au travail et terminer ce buste inachevé. Pendant 40 ans, même riche et célèbre, il n'a jamais quitté ces 24 mètres carrés. Loué en 1926 alors qu'il n'était qu'un jeune artiste, Alberto Giacometti donnait l'impression de ne pas pouvoir créer ailleurs. C'est là qu'il aura créé des centaines d'oeuvres. Dans ce musée en miniatures, les visiteurs pourront s'approcher des personnages étranges de l'artiste dès lundi 25 juin.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"L\'Homme qui marche\" d\'Alberto Giacometti, une sculpture exposée à la fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence.
"L'Homme qui marche" d'Alberto Giacometti, une sculpture exposée à la fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence. (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE)