L'illustrateur Tomi Ungerer, auteur notamment des livres pour enfants "Les Trois Brigands" et "Jean de la Lune", est mort à l'âge de 87 ans

Ses ouvrages, tous publiés en France à L'Ecole des loisirs, ont bercé l'enfance de plusieurs générations.

Tomi Ungerer à New York (Etats-Unis), le 11 juin 2011.
Tomi Ungerer à New York (Etats-Unis), le 11 juin 2011. (FRANCES M. ROBERTS / NEWSCOM / SIPA)

L’auteur, dessinateur et illustrateur né à Strasbourg (Bas-Rhin) Tomi Ungerer est mort dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 février, à Cork, en Irlande, au domicile de sa fille Aria, ont annoncé Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg en charge de la Culture, et son ancien conseiller, Robert Walter.

L'artiste, âgé de 87 ans, est notamment connu pour ses ouvrages de littérature jeunesse comme Les Trois Brigands, Le Géant de Zéralda, Jean de la Lune, Otto, Pas de baiser pour maman, Flix, Le Nuage bleu… Son dernier livre, Ni oui ni non, avait été publié en mars 2018.

Ses ouvrages, tous publiés en France à L'Ecole des loisirs, ont bercé l'enfance de plusieurs générations, et sont devenus des classiques. Grand affichiste, peintre, sculpteur, écrivain, amoureux de la nature et des femmes, il s'est aussi illustré dans le dessin érotique. La plupart de ses œuvres sont aujourd'hui conservés au musée Tomi-Ungerer à Strasbourg. Il a donné plus de 11 000 dessins originaux, des sculptures, des jouets et des livres.

Né en 1931 dans une famille d'horlogers, Tomi Ungerer – Jean-Thomas de son vrai prénom – a grandi dans une atmosphère très sombre. Orphelin de père à 3 ans, il subit l'annexion de l'Alsace par l'Allemagne, l'endoctrinement nazi à l'école, puis les combats très rudes menés pour déloger les Allemands de la "poche de Colmar" – des épisodes qu'il a racontés dans des livres autobiographiques.

Légion d'honneur et prix Andersen

L'artiste était expatrié en Irlande depuis près de cinquante ans. "C’est un pays sans arrogance, sans différence entre classes sociales. Vous pouvez parler avec un chirurgien ou un universitaire comme avec un paysan", a-t-il déclaré à Libération l'année dernière.Il avait été promu fin 2017 commandeur de la Légion d’honneur pour sa contribution au "rayonnement de la France à travers la culture"

Tout au long de sa carrière, Tomi Ungerer a reçu de nombreux prix et distinctions en France, en Allemagne et au plan européen, comme le titre d’ambassadeur auprès du Conseil de l’Europe pour l’enfance et l’éducation ou encore, en 1998, le prix Andersen, la plus haute distinction pour un auteur de livre pour enfants.

Très engagé politiquement – contre la ségrégation raciale, la guerre au Vietnam, le nucléaire, l'élection de Donald Trump entre autres –, il travaillait aussi bien en français qu'en anglais et en allemand.