Cher : à la découverte du potager d'Orsan

Une équipe de France 3 est allée à la découverte du potager du prieuré d'Orsan (Cher), qui bénéficie du label "Jardin extraordinaire".

France 3

Fleur d'artichaut, concombre russe, quelques-uns de ces joyaux poussent dans les jardins du prieuré d'Orsan (Cher). Thierry Joubert est l'un des jardiniers les plus heureux de France. Cet Alsacien y travaille depuis un an. Ici, pas de pesticides à moins de 500 mètres. Il associe légumes et fleurs pour attirer les insectes butineurs, mais aussi pour le plaisir des yeux. "Il y a des associations qu'on va faire parce que c'est à bénéfices réciproques, par contre, il y en a d'autres, cela va être en fonction de la coloration, des différentes hauteurs", explique-t-il au micro de France 3.

D'inspiration médiévale

La règle ici : un fruit pour les oiseaux, un fruit pour les visiteurs, et le troisième pour les propriétaires qui en font des confitures. Car tout se mange. Le jardin d'Orsan est d'inspiration médiévale. Il y a deux ans, le jardin a été racheté par un créateur de mode anglais, tombé sous son charme. Gareth Casey est désormais investi d'une nouvelle responsabilité, celle d'un directeur artistique qui doit continuer à faire battre le coeur de ce prieuré d'Orsan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marrube blanc dans le jardin du musée de Salagon à Mane dans les Alpes-de-Hautes-Provence
Marrube blanc dans le jardin du musée de Salagon à Mane dans les Alpes-de-Hautes-Provence (GERARD SIOEN / GAMMA-RAPHO / GETTY IMAGES)