James Brown : le génie de la soul

Si le mystère demeure quant à la disparition de James Brown, son influence est bien certaine dans la musique contemporaine.

FRANCE 2

Une voix qui galvanise. Un jeu de jambes qui électrise. Parti de rien, arrivé au sommet, partout où il passe, James Brown crée l'émeute. Excessif, colérique, en représentation permanente, il s'est inventé un personnage. C'est d'abord un génie du spectacle, avec ses costumes cintrés et ses talonnettes. Amateur de boxe, il arrive sur scène comme sur un ring.

Pas de hasard

"Rien n'est laissé au hasard avec James Brown. Même son show, ses pas de danse, ses stops, ses arrêts et ses directions sont prévus, elles sont répétées", explique Xavier Fauthoux, producteur-auteur de Black and proud. Modèle pour Michael Jackson, il est le premier noir à avoir créé un show et il va inspirer de nombreux artistes, dont Prince. Ce roi de la scène est aussi un génie du rythme. Chanteur, auteur, compositeur : il compte plus de 150 titres à son répertoire. Un pied dans le gospel et un autre dans le blues.

Le JT
Les autres sujets du JT
James Brown en concert à Beyrouth (Liban), le 2 janvier 2000.
James Brown en concert à Beyrouth (Liban), le 2 janvier 2000. (RAMZI HAIDAR / AFP)