Françoise Nyssen : le parquet ouvre une enquête

Le parquet a ouvert une enquête jeudi 23 août sur des travaux présumés illégaux réalisés dans les locaux d'Actes Sud en 2012, lorsque la ministre de la Culture Françoise Nyssen était à la tête de la maison d'édition.

FRANCE 3

La ministre de la Culture Françoise Nyssen est dans la tourmente. En visite jeudi 23 août au Camp des Milles (Bouches-du-Rhône), la ministre a été interpellée sur les révélations du Canard enchaîné. Actes Sud, la maison d'édition qu'elle dirigeait avant d'entrer au gouvernement, aurait agrandi de 150 mètres carrés la surface de ses bureaux parisiens grâce à plusieurs mezzanines. Problème : le bâtiment est classé et les travaux ont été faits sans aucune autorisation. Embarrassée, la ministre essaye de se défendre : "aucune entreprise n'est au-dessus de la loi. L'annonce faite par Actes Sud de régulariser cette situation est une évidence et je n'ai rien d'autre à ajouter", a simplement déclaré Françoise Nyssen.

L'affaire devient politique

Mais pour l'association de défense du patrimoine Sites et Monuments, ces justifications ne suffisent pas. Son président Alexandre Gady a donc décidé de porter plainte. Vendredi 24 août, l'affaire est devenue politique. À droite comme à gauche, les politiques demandent l'exemplarité. Du côté de l'Élysée, on s'en tient à une ligne : seul un ministre mis en examen serait obligé de quitter le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Françoise Nyssen au coeur d\'une deuxième affaire de travaux non déclarés pour Actes Sud.
Françoise Nyssen au coeur d'une deuxième affaire de travaux non déclarés pour Actes Sud. (LUDOVIC MARIN / AFP)