Eurozapping : l'Espagne ne s'excusera pas ; le blues des cordonniers

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision mardi 26 mars.

France 3

Le Mexique veut des excuses de l'Espagne pour la colonisation. Devant les Mexicains, Andrès Manuel Lopez Obrador s'en prend à la conquête espagnole. Une lettre envoyée au roi Felipe VI est restée sans réponse. Ni les élus ni la population n'envisagent de revenir sur des événements qui datent de plusieurs siècles.

La loi sur les droits d'auteur ne passe pas en Allemagne. Votée mardi 26 mars au Parlement européen, cette loi doit protéger les auteurs. Les plateformes ne pourront plus piller articles, photos et musique sans payer. Mais pour certains Allemands, c'est la fin du net libre. 200 000 personnes ont manifesté contre le risque de censure.

Le vote électronique pas assez sûr

Des failles dans le vote électronique en Suisse. Un mois de test aura suffi à le discréditer. Le dispositif de vote électronique de La Poste suisse prévu pour organiser des élections ne convainc pas. Les défaillances inquiètent le Parlement. La confiance n'y est plus.

Le blues des cordonniers en Belgique. Le métier est en voie de disparition. La réparation des chaussures est en berne. Un quart des cordonniers a mis la clef sous la porte ces dix dernières années. Seul espoir : le développement durable pour convaincre cette nouvelle génération de l'intérêt de réparer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le roi d\'Espagne, Felipe VI, lors de son allocution de Noël, au palais royal de la Zarzuela, à Madrid, le 24 décembre 2017.
Le roi d'Espagne, Felipe VI, lors de son allocution de Noël, au palais royal de la Zarzuela, à Madrid, le 24 décembre 2017. (BALLESTEROS / AFP)