Découverte : un photographe redonne vie à des ruines

Photographe amateur passionné d'architecture, Ilan Benattar s'intéresse aux ruines. Il a réalisé un magnifique travail.

France 3

Les lieux que photographie Ilan Benattar se méritent. Ils demandent toujours un effort de recherches et leur accès est très souvent interdits. Ce photographe toulousain passionné d'architecture s'est spécialisé dans les bâtiments à l'abandon. Il photographie un cloître du XIVe siècle posé dans un parc. Un principe : ne jamais casser. Ilan s'inscrit dans le mouvement urbex : des explorateurs de lieux tombés dans l'oubli. Ils redécouvrent des ruines ou des bâtiments désaffectés, partagent leurs travaux comme un devoir de mémoire. "Il y a une beauté dans cette beauté abîmée [...] La pourriture est belle", déclare l'artiste.

En France et en Europe

Le photographe tente de protéger les lieux en évitant de divulguer leurs emplacements pour pas qu'ils ne soient abîmés, dégradés ou cassés. Pour assouvir sa passion, il parcourt la région, mais aussi au-delà : la France et l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT