Culture : à la découverte de Rodin

Pour les 100 ans de la mort de Rodin, le Grand Palais ouvre ses portes aux chefs-d'oeuvre de l'artiste.

FRANCE 3

Il y a 100 ans, un géant de la sculpture disparaissait. Il s'agit d'Auguste Rodin. Ses plus belles oeuvres seront exposées dès demain, mercredi 22 mars, au Grand Palais et dans son musée. Dans les jardins du musée Rodin à Paris, Le Penseur, mondialement connu, suscite toujours l'émotion. Le Penseur est un élément de la fameuse Porte de l'Enfer. Elle fascine les touristes.

Un travailleur acharné

À l'intérieur du musée, la statue de l'homme qui marche reste inégalée pour ce sculpteur, interrogé par France 3. "La force qu'il y a dans la musculature, c'est assez rare", affirme ce dernier. Le Grand Palais a lui aussi décidé de consacrer une exposition à l'artiste. Cette dernière retrace les rêves et les coups d'éclat de ce monstre sacré sur fond de scandale. Pour atteindre la perfection anatomique, Rodin a été accusé, à tort, de mouler certaines de ses oeuvres à partir de corps humains. Ce maître incontesté était un travailleur acharné. Il pouvait passer 14 heures par jour à sculpter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Auguste Rodin (1840-1917), \"Eve\", 1881. Paris, musée Rodin, dépôt du musée d’Orsay. Bronze. H. 174 cm ; L. 58 cm ; P. 66 cm.
Auguste Rodin (1840-1917), "Eve", 1881. Paris, musée Rodin, dépôt du musée d’Orsay. Bronze. H. 174 cm ; L. 58 cm ; P. 66 cm. (ADAM RZEPKA)