Crise économique : reconversion à la crèche pour les intermittents du spectacle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Crise économique : reconversion à la crèche pour les intermittents du spectacle
France 2
Article rédigé par
E.Cornet, E.Martin, JA.Balcells, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

Le monde de la culture est particulièrement touché par la crise sanitaire, avec en première ligne les intermittents du spectacle. Une directrice de crèches a décidé de leur tendre la main. 

Les vertus de la musique sont nombreuses et fonctionnent dès le plus jeune âge. La preuve dans une crèche de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), où les enfants ont droit à un vrai concert. L’idée vient de la responsable d’un groupe de crèches, qui souhaite également soutenir les artistes en cette période difficile de crise sanitaire. "Les artistes ne pensent pas au public de la crèche alors que je sais que les enfants sont les premiers les plus réceptifs à tout ce qui est art et culture", commente Claudia Kespy Yahi, fondatrice des crèches municipales Cap Enfants. 

Gagnant-gagnant

Après l’annulation de la plupart de ses dates de concert, Agnès Collet se réjouit de pouvoir chanter devant ce tout jeune public. "[Mes dates] sont remplacées par la possibilité de chanter sur les six crèches, donc c’est exactement le nombre de dates, annulées puis remplacées", confie-t-elle, guitare à la main. Les enfants, eux, semblent ravis et tentent même parfois de s’approcher de leurs nouvelles idoles. Une opération gagnant-gagnant donc, puisqu’entendre de la musique dès le plus jeune âge favoriserait la créativité et l’apprentissage du langage. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.