Cinéma : avec "Anna", Luc Besson renoue avec la direction d'acteurs

Le réalisateur de "Nikita" et "Léon" signe un film d'espionnage, un thriller sur fond de Guerre froide et sans effets spéciaux. Pour son plus grand bonheur.

Le prochain film de Luc Besson, Anna, sera à l'affiche mercredi 10 juillet. Il s'agit de l'histoire d'une guerrière insaisissable, aux multiples visages, entre thriller et film d'espionnage. Si le long métrage fait un flop aux États-Unis, il semble déjà avoir conquis le, public français lors des avant-premières à l'occasion de la Fête du cinéma. De quoi donner l'espoir d'un succès en France, deux ans après l'échec relatif de Valérian.

"J'ai pris beaucoup de plaisir "

Le film plonge dans une atmosphère de Guerre froide, avec une héroïne complexe, un peu à l'image d'une poupée russe. "Je sortais juste de 'Valérian', où il y avait 3 700 plans avec des effets spéciaux. Et là d'un seul coup il n'y a pas d'effets spéciaux, il n'y a que des acteurs. Et vraiment j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver un peu ce goût de la mise en scène et de la direction d'acteurs", confie Luc Besson.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le réalisateur français Luc Besson, lors de la 68ème Berlinale, le festival international du film de Berlin (Allemagne), le 17 février 2018. 
Le réalisateur français Luc Besson, lors de la 68ème Berlinale, le festival international du film de Berlin (Allemagne), le 17 février 2018.  (EKATERINA CHESNOKOVA / SPUTNIK / AFP)