Chanson française : Isabelle Aubret tire sa révérence

Elle est l'une des grandes voix féminines de la chanson française, qui a permis de populariser des poètes comme Jean Ferrat, Léo Ferré ou Louis Aragon publie un nouvel album et fera ses adieux lundi 3 octobre à l'Olympia.

FRANCE 3
Isabelle Aubret prépare son nouvel et dernier Olympia comme si c'était le premier, avec le même désir de transmettre le talent des grands auteurs et poètes qui furent ses frères d'armes. Une enfance heureuse dans une famille nombreuse et modeste, ouvrière bobineuse à 14 ans dans une usine de filature, elle apprend à regarder le monde autrement et surtout à faire face.

Appétit de vivre

Il ne faut pas se fier à sa frêle apparence, ici avec Gérard Meys son producteur qui la suit depuis le début des années 60, Isabelle Aubret incarne l'énergie et un formidable appétit de vivre qui l'a fait avancer. "C'est vraiment ma nature, j'avance quoi qu'il arrive. Des gifles, des regrets, des claques dans la vie tout le monde en prend, le seul moyen de s'en sortir c'est de rebondir". À l'Olympia, elle fera revivre Jacques Brel, Jean Ferrat et quelques autres et le bonheur aura pour elle ce soir-là le visage du public.
Le JT
Les autres sujets du JT