Burlesques et poétiques, les musiciens de Zic Zazou fêtent sur scène leur 40 ans de carrière

Entre musiciens à tout faire et brocanteurs de sons, les neuf musiciens des Zic Zazou n'ont pas leur pareil pour détourner les objets du quotidien. Leur dernier spectacle, intitulé "Ze End", compile les plus belles compositions de leur carrière. Un best of en mode gruyère et saucisson. 

Les Zic Zazou lors de leur dernier spectacle \"La preuve par neuf\"
Les Zic Zazou lors de leur dernier spectacle "La preuve par neuf" (Michel Gombart)

La salle de répétition a des allures d'aire de pique-nique. Chemises, noires bretelles colorées et culottes courtes, les Zic Zazou préparent leur dernier spectacle dans une ambiance cocasse et farfelue. Le premier souffle dans un énorme saucisson, le second dans un gros sandwich et un troisième dans un gigantesque morceau de gruyère. "C'est un vrai bon gruyère, d’ailleurs il est excellent et à l’intérieur est caché un mélodica," avoue Bruno Hic entre deux morceaux.

A la fois musiciens, comédiens et chanteurs, on les croirait sortis d'un récit de Claude Ponti. Ces drôles d'oiseaux originaires d'Amiens, fous de musique et volontiers déjantés, détournent depuis 40 ans des objets du quotidien pour composer des mélodies.

Un dernier spectacle pour la route

Ensemble, ils ont parcouru les scènes du monde entier : du Costa Rica, à Hong-Kong en passant par la Suède. Aujourd'hui âgés de 55 à 67 ans, ils répètent leur prochain spectacle. Un best of qui puise dans leur longue carrière débutée en 1980. "Il y a  forcément un peu de nostalgie mais aussi un retour aux sources et à l’énergie qui nous caractérisait il y a 40 ans. témoigne Michel Berte. On espère en avoir gardé suffisamment pour que le public s’éclate comme nous on s’éclate à monter ce spectacle." Le spectacle intitulé Ze End est-il le dernier du groupe ? "Un dernier pour la route," répond le musicien en laissant planer le mystère. 

La complicité à l'origine de leur longévité 

Anciens rockeurs, diplômés du conservatoire ou comédiens, les membres du groupe n'avaient pas grand-chose en commun au début de leur carrière. Plus que leur talent, c'est finalement leur complicité qui explique cette rare longévité musicale. "Individuellement aucun n’aurait fait carrière, j’en suis persuadé, confie Pierre Denis, un autre membre du groupe. Mais la dynamique du groupe, le fait que l’on soit tous ensemble crée un peu de magie, un petit quelque chose qui a fait que on a pu en vivre correctement."

Ze End sera l'occasion pour les Zic Zazou de revenir à leurs premiers amours : le rock et la fanfare. La tournée débute le 8 février à l'Espace Paul Jargot de Crolles en Isère. Le public amiénois devra patienter jusqu'au 13 février pour retrouver ce collectif prolifique au théâtre Les Docks de Corbie.