Booba contre Kaaris : la ville de Bâle pourrait annuler leur combat

Les rappeurs devaient s'affronter le 30 novembre à la St-Jakobtshalle de Bâle, en Suisse. 

Les rappeurs Booba (à g.) et Kaaris, respectivement en 2014 et en 2015. 
Les rappeurs Booba (à g.) et Kaaris, respectivement en 2014 et en 2015.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)

C'est un enième rebondissement dans la rivalité très orchestrée entre Booba et Kaaris. Alors que le combat entre les deux rappeurs devait avoir lieu le 30 novembre 2019 à Bâle, en Suisse, l'événement pourrait finalement être annulé, selon Le Dauphiné qui reprend une information de la Radio télévision suisse (RTS)

La municipalité ne voit pas d'un très bon œil le règlement de compte à venir entre les deux rivaux. "Le Département de la santé du demi-canton annonce qu’il ne délivrera pas d’autorisation pour cet évènement si le sport n’est pas au premier plan" indique la RTS. Une position qui équivaut "presque à un non" analyse la chaîne suisse, "étant donné les invectives dont s'arrosent les deux protagonistes, qui s'affrontent depuis longtemps, verbalement, par médias interposés". 

La ville redoute particulièrement les débordements entre les fans respectifs de Booba et Kaaris : "la conjonction de la culture hip hop et du sport de combat est un mélange explosif que les autorités veulent éviter", note la RTS. 

Une salle de 13 000 places 

Booba avait annoncé le 29 juillet, sur son compte Instagram, la date de l'événement, précisant que les places seraient "bientôt en vente". 

Voir cette publication sur Instagram

#Repost @shc_mma ・・・ Les places bientôt en vente sur Ticketcorner.ch, restez connectés ! @boobaofficial @kaarisofficiel1 @tmg_kevinpetshi @leboutmickael @faressmilekiller_ziam @wickedone.fr #shcmma #shc #mma #bâle #suisse #fight #mixedmartialarts

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

La salle choisie, soit l'octogone de St-Jakobtshalle de Bâle, compte 13 000 places. Les deux artistes voulaient s'affronter dans un octogne pour respecter les règles du MMA. 

Pour rappel, le 1er août 2018, Booba et Kaaris avaient provoqué des retards de vol et la fermeture temporaire d'un hall d'embarquement à Orly (Val-de-Marne) en se battant au beau milieu de l'aéroport. Une douzaine de personnes avaient été interpellées à l'issue de l'échauffourée.