Cet article date de plus de trois ans.

Architecture : la liberté des voiles de béton

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Architecture : la liberté des voiles de béton
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

France 3 a rencontré Claude Costy, architecte à l'origine de bâtiments aux formes arrondies issues de son imagination.

Des bulles aux volumes sculptés, greffées sur les ruines d'un ancien presbytère. Dans le village de Minzier, en Haute-Savoie, la maison de Claude Costy ne passe pas inaperçue. Ces formes ovoïdes rappellent plutôt les organes biologiques que les formes géométriques des maisons traditionnelles. L'intérieur de la maison a été conçu comme un enchaînement de pièces de vie, tout en rondeurs. Lorsqu'elle construit sa maison familiale en 1968, Claude Costy n'en est pas à son coup d'essai.

Liberté de forme

À la fin des années 50, avec d'autres architectes, elle a lancé le mouvement de l'autoconstruction avec des voiles de béton : une technique. Chaque détail de la maison a été réalisé de façon artisanale. Claude Costy a également imaginé une école maternelle qui accueille encore aujourd'hui des écoliers heureux dans ses formes arrondies. Face au durcissement des règles d'urbanisme, ce mouvement architectural est malheureusement voué à disparaître.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.