Cet article date de plus de dix ans.

Apple obligé de faire de la publicité pour Samsung en Angleterre

Nouvelle étape de la bataille juridique entre les deux fabricants de matériel high-tech : un juge britannique a ordonné à Apple d'annoncer que Samsung n'a pas copié le design des tablettes iPad. Le message devra apparaître sur le site d'Apple et dans plusieurs journaux.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La guerre est acharnée entre Apple et Samsung : depuis plusieurs
mois, les deux géants se livrent une bataille juridique sans merci dans neuf
pays différents. En Allemagne et aux Etats-Unis, Apple a ainsi réussi à obtenir
des juges l'interdiction de plusieurs produits Samsung, pour cause de violation
de la propriété intellectuelle. La raison : leur design serait trop inspiré de
celui des deux produits phares de la marque à la pomme, l'iPhone et l'iPad.

Mais cette fois-ci, Apple vient de subir un revers face à la
justice britannique. Le juge n'a pas retenu les arguments d'Apple et
l'accusation de plagiat. Pour corriger le sentiment public que Samsung avait
plagié la tablette d'Apple, et pour compenser le dommage commercial subi par
Samsung, le juge a donc ordonné au fabricant américain d'afficher, sur son site
internet destiné à la Grande-Bretagne, un message indiquant que Samsung n'a pas
copié le design de l'iPad.

"Cette condamnation revient à faire de la publicité pour Samsung"

La condamnation d'Apple ne s'arrête pas là : la
marque devra également publier le jugement dans plusieurs journaux et magazines
britanniques, à ses frais. "Cela revient à faire de la publicité pour
Samsung",
a déploré un avocat anglais d'Apple. Un coup dur pour cette
marque plutôt habituée à tourner ses concurrents en dérision, dans ses
campagnes de publicité.

Ce n'est pas le premier revers pour la marque à la pomme
outre-Manche : la semaine dernière, le même juge avait rejeté la demande
formulée par Apple d'interdiction de commercialisation de la tablette Galaxy
Tab de Samsung. L'explication du juge : les produits Samsung "ne
possèdent pas cette extrême simplicité qu'ont les designs d'Apple. Elles ne
sont pas aussi cool". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.