VIDEO. "Gilets jaunes" et mobilisation de militaires : "Un changement de degré plus que de nature", assure Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'Education nationale a justifié, jeudi, la mobilisation de la mission antiterroriste militaire Sentinelle lors des futurs rassemblements de "gilets jaunes". 

RADIO FRANCE

"En fait, on est déjà habitué à voir des soldats de la force Sentinelle dans Paris pour protéger les bâtiments publics", a assuré Jean-Michel Blanquer, invité jeudi 21 mars sur franceinfo. Le ministre de l'Education nationale a ainsi justifié la mesure annoncée la veille par Benjamin Griveaux afin de protéger les bâtiments publics lors de manifestations de "gilets jaunes".

"C'est un changement de degré plus que de nature", a poursuivi le ministre. "D'une certaine façon, c'est une accentuation de la force de l'armée pour des aspects qui ont trait aux fonctions de l'armée et ça libère d'autant plus d'espace pour la police qui pourra faire son travail de police", a expliqué Jean-Michel Blanquer. "Ce n'est pas un réel changement de nature, encore une fois. C'est simplement un déploiement un peu plus fort de quelque chose qui existe déjà", a insisté le ministre de l'Éducation nationale.

Le ministre de l\'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, invité de franceinfo le 21 mars 2019.
Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, invité de franceinfo le 21 mars 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)