VIDEO. Au Mexique, des bombardements ont fait naître une plage paradisiaque

Le site a attiré tant de curieux que le gouvernement a été contraint d'en limiter l'accès.  

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On la surnomme "la plage de l'Amour". À l'ouest du Mexique, dans les îles Marietas, se cache un coin paradisiaque indétectable depuis le rivage. En effet, au fond d'un large puits de près de 700 mètres carrés de surface, on trouve une plage de sable blanc encerclée de parois de pierre. Ce site spectaculaire est pourtant moins naturel qu'il ne le laisse paraître. Il est le résultat de bombardements réalisés lors d'essais militaires. 

Un succès retentissant 

Pour s'y rendre, il faut attendre la marée basse puis nager 150 mètres sous une cavité rocheuse. Le lieu a attiré des vagues de visiteurs, notamment lors de la Semaine sainte en avril 2013, durant laquelle près de 3000 curieux venaient chaque jour se baigner dans l'eau turquoise. Ce tourisme de masse a causé de nombreux dégâts sur "la plage de l'Amour", ce qui a décidé le gouvernement à fermer le site pendant 3 mois. 

Aujourd'hui, la législation limite l'accès à 116 visiteurs par jour et la zone est dorénavant intégrée au sein d'un parc national. 

Le site a attiré tant de curieux que le gouvernement a été contraint d\'en limiter l\'accès.  
Le site a attiré tant de curieux que le gouvernement a été contraint d'en limiter l'accès.   (BRUT)