Tchad : Emmanuel Macron soutient les soldats français mobilisés

Lors de sa visite au Tchad, le chef de l'État a rappelé combien le terrorisme représentait une menace pour la France.

FRANCE 3

Alors que le président de la République célébrait Noël avec des soldats de la base de N'Djaména au Tchad, il s'est exprimé en marge de sa visite sur le budget alloué à la lutte contre le terrorisme. "Symboliquement il a redit qu'il serait présent aux côtés des soldats chaque année les 22 et 23 décembre. L'objectif premier de ce déplacement était de rassurer les militaires sur le plan financier. Lors d'une conférence de presse, il a annoncé que la présence de l'armée au Sahel serait maintenue sur une période assez longue", informe le journaliste Jean-Baptiste Marteau en direct de N'Djaména.

2,5 milliards d'euros pour lutter contre le terrorisme

L'opération Barkhane a déjà coûté 2,5 milliards d'euros depuis son lancement il y a quatre ans. "Malgré ce contexte budgétaire serré et les promesses faites aux 'gilets jaunes', il n'y aura pas un euro d'économie faite sur la Défense. Le chef de l'État a rappelé que la menace terroriste est trop importante", poursuit le journaliste de France 2. Emmanuel Macron a par ailleurs fortement critiqué la décision de Donald Trump de retirer les troupes américaines de Syrie. Ce retrait n'aura toutefois aucune conséquence sur la présence des forces françaises au Sahel comme ailleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron sur la base de N\'Djamena (Tchad), le 22 décembre 2018. 
Emmanuel Macron sur la base de N'Djamena (Tchad), le 22 décembre 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)