Soldat tué au Mali : un ancien commando marine loue le sacrifice des militaires contre "cette menace réelle et persistante"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Soldat tué au Mali : un ancien commando marine loue le sacrifice des militaires contre "cette menace réelle et persistante"
Franceinfo
Article rédigé par
L.Saillans - franceinfo
France Télévisions

Le caporal-chef Maxime Blasco a été tué au combat le vendredi 24 septembre au Mali lors d'une "opération de reconnaissance". L'ancien commando de marine, Louis Saillans, est l'invité du JT de 23 Heures de Franceinfo

Le 18 juin 2021, le caporal-chef Maxime Blasco avait été récompensé par le président de la République pour "services exceptionnels". Il avait par exemple sauvé la vie de deux de ses camarades lors d'une opération antiterroriste le 14 juin 2019 au Mali. "Le caporal-chef Blasco avait réalisé quelque chose d'édifiant en faisant preuve d'un courage physique et mental incroyable ce jour-là", explique l'ancien commando de marine, Louis Saillans

"Ce gars-là est un héros pour moi"

Blessé lors de cette évacuation du 14 juin il avait promis de ne pas retourner sur le terrain. "Il avait dit qu'il ne voulait pas laisser ses copains. Il disait aussi qu'il avait l'impression de servir à quelque chose. Ils se sacrifient contre une menace réelle et persistante, une menace qui est plus grande qu'eux. Ce gars-là est un héros pour moi, mais j'ai envie aussi de dire : quelle est la vision lointaine de tout cela, nous devons savoir où nous allons", ajoute Louis Saillans, auteur du livre "Chef de guerre". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.