Service national : le pari d'Emmanuel Macron

Après les couacs entre les ministres des Armées et de l'Intérieur, le président a tranché : le service national universel sera obligatoire.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Danielle Sportiello est en direct de l'Assemblée nationale et revient sur les déclarations d'Emmanuel Macron en faveur d'un service national universel obligatoire. "Le président a tranché et met fin à la cacophonie à l'intérieur du gouvernement. Mais il tente aussi de mettre la pression sur les députés de la majorité et de l'opposition, à l'origine du rapport parlementaire sur le service national qui préconise un service facultatif, exactement le contraire de ce que voudrait Emmanuel Macron", indique la journaliste.

Des réticences dans l'armée

Emmanuel Macron doit également faire face à la méfiance de l'armée qui n'assumerait pas seule le coût d'un tel projet, et qui estime que son rôle n'est pas de remettre les jeunes dans le droit chemin. "Il y a beaucoup de réticences à divers endroits, même si l'idée du président peut séduire l'opinion publique", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron participe à une revue des troupes, le 19 janvier 2018, à bord du navire militaire français \"Dixmude\", à Toulon (Var).
Emmanuel Macron participe à une revue des troupes, le 19 janvier 2018, à bord du navire militaire français "Dixmude", à Toulon (Var). (CLAUDE PARIS / AFP)